Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Candidette à Journalism-Land
  • Candidette à Journalism-Land
  • : Blog pas très sérieux d'une Candidette (féminin de Candide) qui s'éclate à Journalism-land, cet univers impitoyable. Au programme: splendeurs et misères du métier, stages et premiers boulots, coups de coeur et coups de gueule, commérage et babillage sur les médias, tout ça avec une bonne dose d'optimisme et de jovialité.
  • Contact

Liens

22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 01:14

Particulièrement overbookée en ce moment avec le mémoire et le dernier oral à préparer, je vous  propose un topo express sur mon expérience de l'oral passé à Marseille. Je ne m'attarderai pas sur ma prestation en tant que telle.

Jeudi 18 mai. J'ai débarqué de bon matin en avion, habillée tout en noir, à Marseille, écrasante de chaleur. Moi qui aime tant quand ça crâme, qui me plains tout le temps de Lille et son climat minable, j'ai été servie. 30 degrés à l'ombre au moins ! J'avais tout mon temps, étant convoquée parmi les derniers. Après avoir repéré l'école, je me suis posée à un café dans les alentours, où je suis restée toute l'après-midi sous un parasol. Le temps m'a paru bien long d'ailleurs. J'ai stressé, pas trop, mais quand même ce qu'il faut. Quand l'heure a sonné, à 18h, j'attendais mon tour devant la porte, le coeur battant.
Tout s'est passé très vite. 1 quart d'heure. Apparemment je suis tombée sur un jury sympa, le n°2, composé d'une nana et de deux types. D'après les échos, le jury n°3 était carrément cassant et pervers. Et que dit-on du jury n°1 ?

En tout cas, je n'ai eu aucune question de culture gé ni d'actualité, à ma grande surprise, et soulagement d'ailleurs. Un entretien en somme purement professionnel. Je trouve d'ailleurs que c'est plus intelligent qu'un oral où on te demande des trucs à la con du style "qui a remporté le prix de planche à voile ?" ou n'importe quoi de ce genre.
 

Voici les questions qu'on m'a posées : 
• Présentez-vous, votre parcours, votre intérêt pour le métier de journaliste, vos objectifs et projets professionnels
Questions survenues pendant mon speech :

• Quel est votre sujet de mémoire ?

• Pourquoi avoir choisi cette thématique ?

• Avez-vous une expérience dans le journalisme ? (je causais je causais, et j'avais pas encore parlé de mon stage !)

Donc par exemple si on vous proposait un stage de 2 mois au service des sports d'un journal, vous refuseriez ? (car je venais d'expliquer mes projets dans le journalisme littéraire en priorité) 

• Vous visez la presse écrite. Et les autres médias ne vous intéressent pas ?

• Pourquoi n'avez-vous pas passé l'agrégation ou le capes ? Pourquoi ne voulez-vous pas être prof ?

(non mais à la fin, qu'est-ce que tout le monde a à vouloir que je sois prof ?)


Questions après le speech de présentation
 • Qui appréciez-vous à la télé ? (Harry Roselmak ? Lol non j'allais quand même pas la faire. Même si c'est vrai, car comment ne pas l'apprécier hum !)

• Quelles émissions regardez-vous ou écoutez-vous ?

• Quels quotidiens lisez-vous ?

Quelles sont vos passions ?
• Vous avez tenté d'autres concours ? Alors, où en êtes-vous?


D'après mes souvenirs, je crois que c'est tout. Merci aurevoir. Non non je ne vous dirai pas ce que j'ai répondu, ce sont mes petits secrets. Non je rigole. En tout cas, il faisait si chaud que je sentais la sueur couler le long de mes jambes pendant que je parlais, la pression aidant sans doute, quelque chose de dingue !  
Sinon, no comment. Un oral, c'est toujours difficile de déterminer si on pense avoir réussi ou raté. Alors mieux vaut ne rien penser, et attendre le plus tranquillement possible la sentence finale. Cela dit j'ai peur d'avoir été pas très claire, et d'avoir manqué d'arguments quand on m'a posé certaines questions.

Résultats le 23 juin. Le suspense est pire que celui d'un film d'action grrr.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

claudie 05/07/2009 08:28

Quelques repos seront certainement les bienvenues après ces épreuves. J'hésite à t'offrir une BD, des sudokus, un livre de cuisine, un magazine féminin ou le dernier roman à l'eau de rose, non viens plutôt à St Pastour : nous irons rechercher la meilleure crêperie du coin. Je pense bien à toi. A très vite Claudie